Communiqué de presse du Conseil National des Sages-Femmes

Ce mardi 4 octobre 2011, les sages-femmes se sont une nouvelle fois réunies dans la rue pour faire entendre leurs revendications.
Ce mouvement est le fruit de l'insatisfaction grandissante d'une profession essentielle dont la place n'est pas reconnue.

Face à l'insuffisance des résultats périnataux en France, il est indispensable que des protocoles plus respectueux du choix des patientes soient établis.

Aussi, le cortège scandait-il l'importance d'une mise en place de la politique « une femme/une sage-femme » afin de faire intervenir ces professionnelles en premier recours.

Le cabinet de Monsieur Xavier BERTRAND, Ministre de la santé, a reçu en début d'après-midi une délégation de syndicats et d'associations de sages-femmes afin d'aborder les difficultés concernant, notamment, l'autonomie de leur formation initiale dans l'Université, l'évolution du statut des sages-femmes, la revalorisation des rémunérations et les cotations de leurs actes libéraux.

Afin de répondre au mieux aux attentes des femmes et dans un souci d'amélioration des conditions de l'accouchement, le Conseil national de l'Ordre des sages-femmes espère vivement que les négociations engagées aujourd'hui connaîtront un dénouement positif.